4e - FRANCAIS
Nouveau Programme : 4 parcours à découvrir! 
Je vous propose quatre parcours basés sur les différentes UAA. 
 
Donner son avis sur une oeuvre artistique : critiquer et argumenter  
  1. Découverte du genre

A)Premiers pas

Cite 5 mots ou expressions auxquels le terme « critique » te fait penser.

 

 

 

Rédige une courte définition de ce qu'est pour toi la critique d'une œuvre artistique.


 

 

 

Regarde le court-métrage intitulé « My shoes » (Mes chaussures), de Nima Raoofi. http://goo.gl/x2JMPU

Écris un texte entre 10 et 15 lignes qui exprimera ton appréciation de ce court-métrage.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liste en quelques points ta manière de procéder pour écrire ta critique.

  •  
  •  

 

 

 

  •  

 

Lis la critique de ton voisin et note ci-dessous les différences que tu relèves par rapport à ta production.

Avez-vous le même avis global ? OUI – NON

Quelle(s) différence(s) remarques-tu dans vos opinions ?

 

 

 

Coche les éléments que vous avez évoqué chacun dans votre critique :

 

 

Moi

Mon/ma camarade

J'ai noté un titre.

 

 

Mon opinion est très clairement présentée et est franche.

 

 

Je qualifie l'originalité de l'histoire.

 

 

J'évoque les émotions que j'ai ressenties.

 

 

Je parle du thème principal de l'histoire.

 

 

J'indique qui est(sont) le(s) personnage(s) principal(aux) et leur caractère, leurs caractéristiques.

 

 

Je précise ce que j'aime ou déteste dans un personnage en particulier.

 

 

Je signale que l'histoire me fait penser à un événement de ma vie ou à une autre œuvre artistique.

 

 

 

Pendant 5 minutes, tu vas discuter avec un/une camarade de classe de façon à confronter votre appréciation personnelle du court-métrage. Réponds aux questions suivantes.

  • Ton opinion a-t-elle changé en partie ? OUI – NON
  • En quoi a-t-elle été modifiée ? Pourquoi ?
  •  

     

     

  • Quel(s) argument(s) de ta/ton voisin(e) a(ont) eu un impact sur ta vision de l’œuvre ?

  •  

     

     

  • En duo, rédigez une seconde critique où la perception et la sensibilité de chacun sera respectée. A vous deux de trouver la manière de nuancer vos avis.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B)Les principes de base de la critique

  1. Lis cette critique de « My Shoes » puis réponds aux questions.
  2. « My Shoes », un conte moderne émouvant

    Ce court métrage raconte l’histoire de deux enfants d’environ dix ans, assis l’un sur un banc dans un parc. Le premier porte une chemise débraillée, un pantalon déchiré et des baskets trouées. Le second a des vêtements de qualité et de superbes baskets neuves. Ils se regardent et l’un songe intensément qu’il échangerait bien sa place avec l’autre…

    « My shoes », a été écrit et réalisé par l’Iranien Nima Raoofi, scénariste, réalisateur, producteur et animateur 3D à Melbourne.

    Tout en sensibilité, ce court-métrage nous rappelle que nous avons tous été, à un moment donné de notre vie, désireux d’avoir la vie de l’autre. Pourquoi ? Parce l’être humain est un éternel insatisfait, qui ne se rend compte du bonheur qu’il connaissait, qu’une fois le bruit qu’il fait en s’en allant. Idéaliser la vie de l’autre, c’est perdre son temps à ne pas savourer le délicieux goût du bonheur que notre vie a. Parfois, nous souhaitons devenir l’autre dont la vie doit être plus belle, qui est supposé être plus heureux. « Je rêve d’être lui! » Mais connaissons-nous vraiment la vie de l’autre pour émettre un tel souhait ? On croit souvent que l’herbe est plus verte ailleurs…mais à tort.


L'auteur exprime-t-il franchement son opinion ? OUI - NON

Souligne deux passages qui expriment son avis.

Finalement, quelle est son appréciation de ce court-métrage ?

 

 

A quel temps est écrite la critique ?........................................

Cette critique comporte 3 paragraphes; quelles informations apporte chacun d'eux ? Donne un titre à chaque partie.

1ère partie

Titre :

Informations sur :




 

2e partie

Titre :

Informations sur :




 

3e partie

Titre :

Informations sur :




  1. Lis cette critique de « Scrat-tastrophe cosmique » (5'04''-2015) puis réponds aux questions.

 



La quête permanente de Scrat, l'écureuil gaffeur, pour attraper son insaisissable noisette le catapulte dans l’espace où il déclenche accidentellement une série d’événements cosmiques.

Dans « Scrattastrophe cosmique », on parodie donc les films de science-fiction. « Seul sur Mars », « Gravity », « Interstellar », « 2001, l’odyssée de l’espace ». Donc récapitulons :  « Scrattastrophe cosmique », c’est 2001, l’odyssée de Scrat interstellar qui défie le zero Gravity seul sur Mars. Tout ça pour une noisette.

Une bouffée d’air pur, et des (sou)rires avec l’écureuil le plus idiot et têtu de l’univers.

(legenoudeclaire.com)

 

As-tu reconnu le héros de cette œuvre ? Qui est-il ?

 

L'auteur a-t-il aimé l’œuvre ?

 

Souligne le passage relatant son argument.

En d'autres mots que ceux du texte, reformule son argument.

 

 

Dans le deuxième paragraphe, l'auteur parle de certains films de science-fiction ; explique pourquoi.

 

 

 


Définition de la critique

 

 

 

Structure de la critique

La critique comporte 3 parties : narrative, informative et argumentative.

  • La partie narrative présente un résumé de l’histoire et des personnages (sans divulguer la fin !). Cela aide le destinataire à se faire une première idée de l'œuvre.
  • La partie informative fournit au destinataire les références complètes de l'œuvre (on évoque des éléments concrets du succès et/ou des précédentes œuvres), on présente brièvement l'auteur.
  • La partie argumentative est celle où on exprime clairement son appréciation et qu'on l'appuie avec des arguments.
  • Le titre doit déjà donner au lecteur une idée certaine et générale de la critique.

 

 

  1. Etapes des structuration pour apprendre à écrire une critique

 

Les magazines spécialisés sont une très bonne source d'informations lorsqu'on cherche à découvrir un artiste ou une œuvre mais la démarche demande des investissements en temps et en argent.
Internet gomme ces inconvénients (on trouve en quelques secondes et sans dépenser le moindre centime) mais pose deux questions :

  • Comment choisir dans l'énorme masse d'informations 
  • Comment être sûr que l'information est valable ?



A)1ère Escale
Rechercher valablement des informations

  1. Préciser clairement ce que je recherche

Exercice 1 : Si tu te poses les questions suivantes :
« 
Qui est Nima Raoofi ? Est-ce un homme ou une femme ? Quelles œuvres a réalisé cette personne ? De quelle origine est-elle ? Où vit Raoofi ?... »

Que vas-tu écrire dans un moteur de recherche ?




Faisons l'expérience en ligne et voyons le résultat.




Quelles conclusions tires-tu de cette tentative ?






Quels mots doivent ABSOLUMENT apparaître dans ta requête pour qu'elle soit fructueuse ?


 

Exercice 2 : Formule en 3 mots maximum les recherches pour chacune de ces questions.

Quelle est la superficie en km² de la Mongolie Intérieure ?

Recherche :

Combien coûtent trois entrées à la piscine communale de Salzinne ?

Recherche :

A quelle heure ouvre le Médiamarkt de Waterloo ce samedi ?

Recherche :

Quels ingrédients utilise-t-on pour fabriquer des balles de ping-pong ?

Recherche :

Qui est James Spader ? Quel est son métier ? Où et quand est-il né ?

Recherche :

 

Exercice 3 : trouve un terme généraliste pour exprimer la recherche.

Arriver à un endroit avec la voiture, le train, le bus,... 

 

Pourcentage de Belges catholiques, musulmans, juifs,...

 

Prix des entrées

 

Se déplacer en bus, tram, métro, train,... dans une ville

 

Ordre d'arrivée dans une course sportive

 

Hôtel, auberge, Bed & Breakfast, chambre d'hôte dans une région

 

Comment marche une centrale nucléaire ?

 

Qui sont les joueurs repris par le sélectionneur de l'équipe nationale pour le prochain match ?

 

Où placer ma sonde météo, à quelle distance de la base, quand remplacer les piles, comprendre l'affichage,...

 

Quelle quantité de comprimés prendre, dose maximale, effets secondaires,...

 

  1. Utiliser les opérateurs booléens

Exercice 1 : Effectue les recherches suivantes sur Google :

  • nima raoofi
  • raoofi nima
  • nima+raoofi

Que remarques-tu quant au nombre de liens ?

 

 

Exercice 2 : Effectue les recherches suivantes sur Google :

  • «nima raoofi»
  • «raoofi nima»

Y a-t-il autant de liens que sans guillemets ?

 

Est-ce plus intéressant avec ou sans guillemets ? Justifie.



 

Exercice 3 : Effectue les recherches suivantes sur Google :

  • nima -raoofi

Que remarques-tu quant au nombre de liens ? Qu'en penses-tu ?


 

Exercice 4 : Effectue les recherches suivantes sur Google :

  • nima|raoofi

Que remarques-tu quant au nombre de liens ? Qu'en penses-tu ?


En conclusions, comment est-il préférable de libeller sa recherche pour limiter le nombre de résultats et ne pas perdre de temps ?


 

  1. Moteurs et Méta-moteurs

Exercice 1 : Coche les moteurs de recherche que tu utilises souvent.

 

google

 

bing

 

duckduckgo

 

ask

 

yahoo

 

lycos

 

mozbot

 

bonweb

 

altavista

 

francite

 

lemoteur

 

qwant



Sais-tu qu'il existe des outils qui font travailler plusieurs moteurs de recherche en même temps afin d'augmenter tes chances de trouver l'information que tu souhaites ? Ces outils sont des MÉTAMOTEURS.


En voici quelques-uns :

Orindon.com , yippi.com, polymeta.com, surfwax.com, apollo7.be, ixquick.com,...

  1. Comment juger de la qualité d'un lien internet ?

N'importe qui peut diffuser une page sur la Toile. Les sites disponibles sont donc de qualités très diverses et leur informations sont plus ou moins fiables. Les pièges sont nombreux : informations erronées, périmées, publicité déguisée, désinformation, atteinte à la vie privée, etc.

Exercice 1 : Que signifient pour toi ces extensions de nom de domaine ?

.be

 

.net

 

.com

 

.eu

 

.org

 

.support

 

.biz

 

.fr

 

.info

 

.wiki

 

 

Exercice 2 : Sois attentif aux adresses des sites et à leur descriptif puis complète le tableau de la page qui suit.

Te veux passer ton permis et tu te renseignes sur la marche à suivre : la procédure, les cours,.... Sur Google, tu lances la recherche et trouves ces 8 liens (voir page suivante).

 

 

1

PERMISDECONDUIRE-ONLINE / PERMIS DE CONDUIRE ...

www.permisdeconduire-online.be/

Theorie code de la route pour obtenir un permis de conduire.

PERMIS DE CONDUIRE B et AM - ‎Examens - ‎Theorie - ‎Forum permis de conduire

 

Permis de conduire - GOCA

www.goca.be/fr/p/permis-de-conduire

Menu. GOCA · Contrôle technique · Permis de conduire · Contact · fr · nl · Accueil Permis de conduire. Accueil · Concernant le permis de conduire · Actualité ...

Réglementation - ‎Centres d'examens - ‎Actualité - ‎Questions

 

Feu Vert pour le permis de conduire – Ligne

www.feuvert.be/

Présentation d'un CD-ROM interactif multimédia d'autoformation au permis de conduire.

 

Le blog d'Alison - Je suis une jeune femme de bientôt 30 ...

quatre-fois.over-blog.com/

4 juil. 2015 - Entre ma vie à deux et mes nombreux loisirs, mon blog est le reflet de tout ce que j'aime. ... Ma (longue) aventure du permis de conduire.

 

Ville de Wavre, le site officiel - Permis de conduire format carte

www.wavre.be/index.php/flash.../707-permis-de-conduire-format-carte

Les permis de conduire européens format carte sont en production en Brabant wallon depuis le 12 mars 2013. Il vous sera dorénavant délivré un tel document ...

 

Permis de conduire — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Permis_de_conduire

Le permis de conduire est un droit administratif de circuler donnant l'autorisation de conduire sur une route publique un ou plusieurs véhicules tels que ...

 

Permis de conduire : ce que la Wallonie veut changer ...

www.levif.be/.../permis-de-conduire-ce.../article-normal-429223.html

21 oct. 2015 - Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts a présenté mardi les grandes lignes de l'examen du permis de conduire pour le nord du pays, qui ...

 

Permis de conduire en ligne: théorie, exercices et tests - Le ...

bonsplansmalins.over-blog.com/.../permis-de-conduire-en-ligne-theorie-...

9 nov. 2015 - Le blog de bonsplansmalins Belgique · << Ecris ta lettre à ... Permis de conduire en ligne: théorie, exercices et tests · Permis de conduire en ...

2



3


4

 

 

5

6

7

8




Sites

nationalité

Site ou organisme

En rapport avec la recherche

Belge

Autres

Commercial

Communautaire

Privé

Oui

non

1

 

 

 

 

 

 

 

2

 

 

 

 

 

 

 

3

 

 

 

 

 

 

 

4

 

 

 

 

 

 

 

5

 

 

 

 

 

 

 

6

 

 

 

 

 

 

 

7

 

 

 

 

 

 

 

8

 

 

 

 

 

 

 



Quels sont les sites que tu écartes d'emblée ? Justifie ta réponse.

 

 

 

 



Quels sont ceux qui sont en rapport avec ta recherche ?

 



Parmi ceux qui sont en rapport avec la recherche, y en a-t-il dont tu devrais te méfier ? Pour quelle raison ?

 

 

 

Exercice 3 : Voici deux biographies de l'acteur James Spader disponibles sur le Net. Surligne en jaune les informations que tu retrouves dans les deux écrits.


James Spader


Né le 7 février 1960 à Boston, James Spader est un acteur américain, célèbre pour incarner des rôles de méchants. La notoriété arrive avec son interprétation de voyeur dans Sexe, mensonges et vidéo, de Steven Soderbergh, Palme d'or à Cannes, qui lui vaut le Prix d'interprétation masculine en 1989.


Dans les années 1990, il incarne un égyptologue dans Stargate, la porte des étoiles, un fétichiste dans Crash, ou encore un sadomasochiste dans La Secrétaire ! En 2003, il crève de nouveau l'écran dans la série The Practice en tant qu'avocat peu soucieux de l'éthique. Il fait si bonne impression qu'un spin-off est créé autour de son personnage : Boston Justice. Il obtient trois Primetime Emmy Awards (2004, 2005 et 2007) ainsi qu'un Satellite Award en 2006. En 2013, James Spader retrouve un rôle de méchant, un criminel dans la série The Blacklist. Deux ans plus tard, il incarne le robot Ultron, l'ennemi des super-héros, dans Avengers : L'Ere d'Ultron.


Côté vie privée, James Spader épouse Victoria Kheel, décoratrice, en 1987. Ils ont deux enfants, Elijah et Sebastian, avant de divorcer en 2004. James Spader vit désormais avec l'actrice et mannequin Leslie Stefanson. Le couple a un enfant, Nathanael.

Voici.fr



James Spader est un acteur américain né dans une famille de professeurs, le 7 février 1960 à Boston dans le Massachusetts. Il met en effet un terme rapide à ses études classiques pour suivre des cours dans une école d'art dramatique de New York. Avant de percer, il enchaîne les petits boulots notamment comme professeur de yoga ou chauffeur de camion.


Il décroche son premier rôle au cinéma en 1978 dans Team-Mates de Steven Jacobson. Trois ans plus tard, il donne la réplique à Brooke Shields dans Un Amour infini de Franco Zeffirelli. Après plusieurs téléfilms, il revient notamment dans les salles obscures en 1986 avec Rose Bonbon, en 1987 dans Baby Boom aux côtés de Diane Keaton ou encore en 1987 dans Wall Street d'Oliver Stone dans lequel jouent également Michael Douglas et Charlie Sheen.


Il sort définitivement de l'ombre en 1989 grâce à Sexe, mensonges et vidéos de Steven Soderbergh qui lui permet de rafler le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes de 1989. En 1990, il donne la réplique à Susan Sarandon dans La Fièvre d'aimer. Un an plus tard, il fait face à John Cusack dans Le Jeu du pouvoir. Il est à l'affiche de Bob Roberts en 1992, de Wolf (1994) aux côtés de Jack Nicholson et Michelle Pfeiffer, de Stargate, la porte des étoiles (1994) ou de Crash en 1996.


Puis il prend un virage à la télévision. De 2003 à 2004, il incarne Alan Shore dans la série The Practice : Bobby Donnell & Associés. Une prestation grâce à laquelle il reçoit en 2004 l'Emmy Award du meilleur acteur dans une série dramatique. Il reprend ce rôle entre 2004 et 2008 dans Boston Justice, une série qui lui permet de remporter deux nouvelles récompenses : l'Emmy Award du meilleur acteur dans une série dramatique en 2005 et 2007. Il rejoint ensuite en 2011 la série The Office qu'il quitte après 25 épisodes. Après avoir tourné dans Lincoln de Steven Spielberg, il joue en 2013 dans The Blacklist. En 2015, il est à l'affiche d'Avengers : Age of Ultron.


Il a été marié entre 1987 et 2004 à Victoria Spader. Deux enfants sont nés de ce mariage.

Premiere.fr







Les informations supplémentaires que livre la 1ère source portent surtout sur quel domaine ?



Et celles qu'apportent la 2?

En conclusion, à laquelle des deux sources ferais-tu davantage confiance ? Explique pourquoi.

  1. Comment juger de la qualité d'une source web?

Exercice 1 : Quand tu te trouves sur une page web, quels indices te permettent de penser que les informations du site ne sont pas très fiables ? Coche selon tes expériences.

 

Le pays d'origine

 

 

Les fautes d'orthographe

 

L'auteur ou propriétaire du site

 

 

Les liens inactifs

 

L'intention du site

 

 

L'abondance de publicité

 

La mise en page simpliste

 

 

L'obligation de s'enregistrer

 

L'ouverture incontrôlée de fenêtres

 

 

Certains types de publicité

 

Connais-tu d'autres indices qui t'aident à juger que le site n'est pas très valable ?

 

 

 

Exercice 2 : Voici une grille pour évaluer la fiabilité d'un site. Coche les cases pour préciser si chaque critère t'apporte une appréciation positive (+), négative (-) ou neutre (+/-) du site.

Critères

+

+/-

-

  1. L'auteur du site

 

 

 

  • Son nom, son identité est clairement identifiée

 

 

 

  • Sa fonction, ses compétences sont mentionnées

 

 

 

  • C'est le site d'une organisation, d'une collectivité

 

 

 

  • C'est un organisme officiel

 

 

 

  • C'est un organisme de presse

 

 

 

  • C'est une entreprise

 

 

 

  • C'est une association

 

 

 

  • Peut être contacté (mail, téléphone, adresse)

 

 

 

  • La date de mise à jour du site apparaît

 

 

 

  1. La motivation de publication

 

 

 

  • Partager ses connaissances (altruisme)

 

 

 

  • Se mettre en évidence (égocentrisme)

 

 

 

  • Vendre (commerce)

 

 

 

  • Répandre des idées (prosélytisme)

 

 

 

  1. Le site Internet

 

 

 

  • N'a pas un nom très précis

 

 

 

  • L'information n'est pas organisées rationnellement

 

 

 

  • Il n'y a pas de faute d'orthographe ou rarement

 

 

 

  • Il y a des liens inactifs

 

 

 

  • Donne la source de ses infos (photos, textes,...)

 

 

 

  • La publicité occupe beaucoup de place

 

 

 

  • Pour accéder aux infos, il faut répondre à des questions personnelles

 

 

 



REMARQUE :

WIKIPEDIA n'est pas une source assez fiable puisque n'importe qui peut y écrire un article !!!
Il faut
recouper les informations avec d'autres sources.

 


Techniques de recherche


Pour effectuer une recherche sur Internet, il faut :


  • Écrire des mots-clés et non une phrase (sauf si on veut identifier une citation, un extrait).
  • Utiliser des termes qui résument l'idée (prix tarif).
  • Maîtriser les opérateurs booléens pour que les résultats.

A+B

contiennent obligatoirement A et B
pas d'espace avant ni après le +

A -B

contiennent obligatoirement A mais jamais B

espace avant le -

A|B

contiennent soit A soit B mais pas forcément les deux

pas d'espace ni avant ni après le | (Alt Gr 1)

«A B»

contiennent obligatoirement A et B dans cet ordre

entre guillemets, espace entre les mots.

  • Préciser si ma recherche concerne une image, une vidéo, l'actualité.
  • regarder attentivement l'extension du nom de domaine.
  • Lire rapidement le descriptif de chaque résultat pour éviter les sites inintéressants.
  • Consulter plusieurs sources pour recouper l'information.

 

Exercice 3 : Choisi un auteur de la liste et trouve sur le Net des renseignements à son sujet. Recoupe tes informations !!!
Ensuite, écris un texte court pour résumer sa vie.

Auteurs : Thierry Lenain, Françoise Sautereau, Sarah Cohen Scali, Jo Hoestlandt, Daniel Pennac, Marie Desplechin, Daniel Picouly, Fanny Joly, Catherine Missonnier, Gudule, Sophie Dieuaide, Louis Sachar, Nathalie Kuperman, Brigitte Smadja.

Renseignements : Son état civil? Où vit-il? Quel métier a-t-il exercé? Que fait-il à part son métier d'écrivain? Pourquoi est-il devenu écrivain? Des renseignements sur sa vie, sa façon d'écrire? N'écrit-il que pour les jeunes? Trouver 2 titres d’œuvre , une photo, …..


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



B)2e Escale
Rédiger un titre attractif

  1. La nominalisation

Exercice 1 : Transforme les phrases verbales en nominalisant

Exemple :

La France a rejeté la proposition américaine.

Rejet par la France de la proposition américaine.

  • Un kamikaze s'est fait exploser sur un marché en Irak.
  • Les ventes d'iPhone ont chuté lourdement en 2015.
  • Un nouveau magasin IKEA ouvrira à Ciney au printemps.
  • Le couple Sarkhozy se sépare !
  • Les Belges craignent une défaite danoise.
  • On a découvert deux tombeaux mérovingiens à Saint-Léger.
  • Renaud a sorti son nouvel album aujourd'hui.
  • Marion Bartoldi est de retour sur les courts !
  • Une girafe blanche est née en Tanzanie.

  1. Utiliser la métaphore et le calembour

Exercice 1 : Comment ces titres de critique sur « Spectre », le dernier James Bond, jouent-ils avec les mots ?

1. « Le grand Bond en arrière » (Paris-Match)

 

 

2. « Un dinosaure à l'ère des drones et de Wikileaks » (The Wrap)

 

 

3. « Permis de tout gâcher pour James Bond ? » (contrepoints.org)

 

 

4. « Le jeu des 007 différences » (liberation.fr)

 

 

5. « Le Bond ne suffit pas » (culturellementvotre.fr)

 

 

6. « L'ombre et la lumière » (cultiz.com)

 

 

7. « Un bond film pour les bond lourdauds » (fansided.com)

 


Pour être accrocheur, un titre de critique est souvent enrichi par des
jeux de mots.

  • Calembour : on remplace un mot par un autre qui a une prononciation ressemblante ou identique mais qui s'écrit différemment.


Ex. : « Le grand Bond en arrière » joue avec « bond » (bondir) pour exprimer que le film est moins réussi que le précédent.

  • Métaphore : on compare un individu ou un objet à un autre parce qu'ils ont des qualités communes.


Ex. : « Un dinosaure à l'ère des drones et de Wikileaks » compare Bond à un dinosaure pour exprimer que l'agent secret n'est pas du tout moderne et qu'il devrait disparaître.

 

 

Exercice 2 : Joue avec les métaphores et les calembours pour rendre attractif le titre des critiques qui porteraient sur ces films.

 

Titres de film

Titres de critique

The revenant

 

Chair de poule

 

Les saisons

 

Le nouveau

 

Le casse du siècle

 

Bon voyage, Dimitri !

 

Arrête ton cinéma

 

Nous trois ou rien

 

Il est de retour

 

Les délices de Tokyo

 

Le tout nouveau testament

 

Une histoire de fou

 

Je veux être actrice

 

Pan !

 

  1. Résumer un avis

Exercice 1 : Souligne les aspects du film critiqués dans cet extrait et reprends-les dans une phrase correcte.

Puis dans une 2e phrase, exprime l'idée en 12 mots maximum en évitant de réutiliser des termes de la critique.

  • On était alors tenté d’accorder à « Et ta sœur » le bénéfice du doute et ce, malgré un titre absolument ringard et un casting moyennement inspirant. (kritikat.com)
    a)

    b)
  • le film est un ratage dans les grandes largeurs : la faute à un scénario mal fichu, des dialogues aussi explicatifs que lourdingues et des acteurs qui, faute d’avoir vraiment quelque chose à jouer, surinvestissent leurs personnages au point d’en faire ressortir toutes les faiblesses d’écriture.
    a)


b)

  • Là où le scénario se rate d’emblée, c’est en opposant systématiquement les deux sœurs : d’un côté, la blonde, séductrice, mordante et un peu cassante ; de l’autre, la brune, complexée et s’excusant de tout, allant même jusqu’à dire que le fait que sa sœur soit lesbienne fut pour elle la seule chance d’exister auprès des garçons. (kritikat.com)
    a)

    b)
  • La succession de pirouettes scénaristiques tout autant moins crédibles les unes que les autres ne font qu’achever le naufrage de l’entreprise : en somme, Et ta sœur est un coup pour rien. (critique-film.fr)
    a)

    b)

  • David O’Russell démarre son film en grande pompe en offrant une présentation fascinante des personnages, des décors et du contexte dans un rythme effréné. (critique-film.fr)
    a)

    b)

  • Le sujet est classique (un simple biopic d’une réussite américaine inattendue) et le traitement sobre permet de créer une histoire mesurée, tempérant les grands accès de rage ou de tristesse. (critique-film.fr)
    a)

    b)
  • O’Russell réalise un film léger, sans pathos inutile ou asphyxiant, dépouillé de toute inutilité, de passages à rallonge ou de sentimentalisme dégoulinant. (critique-film.fr)
    a)

    b)



Exercice 3 : Souligne les aspects du film critiqués dans cette opinion. Puis résume-les en 4-5 lignes maximum en évitant de réutiliser des termes de la critique. (Fais un brouillon!)

« Le Miroir » de Ramon&Pedro
(Antoine Tinguely et Laurent Fauchère)



D’une part, l'histoire de base est géniale (on aimerait avoir eu cette idée) puisqu'on voit un personnage devant son miroir de salle de bain à plusieurs moments de sa vie, de l'enfance à la vieillesse. Mais en plus, ce très beau court-métrage est réalisé de manière époustouflante. Le plus étonnant de cette vidéo reste probablement la ressemblance physique entre tous les protagonistes car 4 acteurs de la même famille, en l'occurrence les Destraz, se succèdent devant ce miroir. Un superbe film malin et troublant, récompensé depuis par de nombreux prix.

 

 

 

 

« My Old Lady »


S’il évite un certain ton « théâtral », sa mise en scène reste dans un classicisme endormant et l’adaptation cinématographique manque de piment. Tout cela pour raconter comment Mathias, quinquagénaire new-yorkais, débarque à Paris pour vendre l’appartement que lui a légué son père. Il va devoir composer avec une vieille dame et sa fille.

Le casting alléchant génère quelques scènes verbalement piquantes mais on prévoit facilement les scènes à venir et le déroulé du récit. Voir Dominique Pinon en agent immobilier vivant sur une péniche et parlant un anglais avec l’accent de Maurice Chevalier frise le ridicule et tient aussi du cliché un peu trop lourd. (CinéMAD)





 

 

 

 

 

Exercice 4 : Dans ces critiques que tu as déjà lues, souligne le passage où l'auteur illustre son point de vue.

« Et ta soeur »

Là où le scénario se rate d’emblée, c’est en opposant systématiquement les deux sœurs : d’un côté, la blonde, séductrice, mordante et un peu cassante ; de l’autre, la brune, complexée et s’excusant de tout, allant même jusqu’à dire que le fait que sa sœur soit lesbienne fut pour elle la seule chance d’exister auprès des garçons. (kritikat.com)

« Le Miroir » de Ramon&Pedro (A. Tinguely et L. Fauchère)

D’une part, l'histoire de base est géniale (on aimerait avoir eu cette idée) puisqu'on voit un personnage devant son miroir de salle de bain à plusieurs moments de sa vie, de l'enfance à la vieillesse. Mais en plus, ce très beau court-métrage est réalisé de manière époustouflante. Le plus étonnant de cette vidéo reste probablement la ressemblance physique entre tous les protagonistes, en l'occurrence les Destraz, se succèdent devant ce miroir. Un superbe film malin et troublant, récompensé depuis par de nombreux prix.


« My Old Lady »

S’il évite un certain ton « théâtral », sa mise en scène reste dans un classicisme endormant et l’adaptation cinématographique manque de piment. Tout cela pour raconter comment Mathias, quinquagénaire new-yorkais, débarque à Paris pour vendre l’appartement que lui a légué son père.

Le casting alléchant génère quelques scènes verbalement piquantes mais on prévoit facilement les scènes à venir et le déroulé du récit. Voir Dominique Pinon en agent immobilier vivant sur une péniche et parlant un anglais avec l’accent de Maurice Chevalier frise le ridicule et tient aussi du cliché un peu trop lourd. (CinéMAD)

 

Exercice 5 :Rédige en quelques mots ton avis sur un film que tu as vu récemment et illustre-le par une scène dont tu te souviens.


 

 

 

 



Pour être persuasif et donner envie, un critique :

  • Exprime clairement son avis avec des termes appréciatifs (+) et dépréciatifs (-).


Ex. : « l'histoire de base est géniale», « la mise en scène reste dans un classicisme endormant »

  • Ne se contente pas de ne dire que du positif ou du négatif, il nuance.
  • Illustre son point de vue en racontant une scène du film, un passage du livre.
  • Ne raconte jamais la fin de l’œuvre à son lecteur.

 





C)3e Escale
Exprimer un sentiment

  1. Repérer les émotions

Exercice 1 : souligne les termes traduisant un sentiment.

« Le nouveau « Harry Potter »


« D’une année scolaire à l’autre, les habitudes n’ont guère changé au sein de Poudlard, la légendaire école de sorcellerie : on y rencontre toujours des élèves errant dans les couloirs après le couvre-feu et un concierge irritable pour les punir de leur désobéissance. Parmi les nouveaux personnages qu’auront à affronter Harry Potter et ses amis, Lucius Malfoy, le père de leur ennemi Draco, n’est pas le moins dangereux. Attaché à la magie noire, c’est un hors-la-loi dans le monde de la sorcellerie. Même le Pr Dumbledore le redoute. Un autre arrivant dans l’univers de Poudlard est le professeur de défense contre les forces du mal, Gilderoy Lockhart. Un homme séduisant, charmeur et porté sur les beaux vêtements. Les filles sont folles de lui, les garçons le haïssent. Si le Pr Lockhart envie la popularité de Harry, notre jeune pensionnaire n’a pas que des amis. Certains se méfient de lui : ne serait-il pas une créature de Voldemort ? Il a pourtant trouvé un admirateur inconditionnel en Colin Crivey, grand amateur de photos. Parmi les nombreux mystères, il y a ce curieux journal de bord rédigé par un ancien, dont les pages sont absolument vierges. Il suffit à Harry d’y écrire ses questions pour que la réponse apparaisse automatiquement sous ses yeux. Invité à pénétrer dans le bureau de Dumbledore, le jeune Potter y découvre le messager du professeur, un oiseau du nom de Fumseck, dont l’adolescent ignore encore combien son aide lui sera précieuse dans son combat contre le mal. Potter a beau être fort, il n’en est pas moins mal à l’aise en pénétrant dans la chambre des secrets, où trône une immense statue de Salazar Serpentard, dont Voldemort est l’héritier.

Ciné-Revue

 

Exercice 2 : replace les expressions de honte suivantes et conjugue-les aux temps demandés.

Humilier, ne pas oser se montrer, scandaliser, mépriser, déchoir, rougir


Les élèves plus âgés …...……………………………………..(indic. Prés.) souvent les plus jeunes. J’….……………………………(indic. P. Comp. Passif) par cette réflexion de mon chef. Nous …............................…….. (indic. P. Comp. Passif) à la vue des horreurs de la guerre. Ses parents lui ont reproché sa conduite : honteuse, elle n’a rien répondu mais elle …............……….. (indic. P. Composé) Le chat a cassé le vase de Chine ; depuis, il est introuvable : il …....................................…….(indic. Prés.) On le soupçonne d’avoir traîné dans une sale affaire : dès lors, il …..............................………….(indic. P. Comp. Passif) de ses fonctions.


Exercice 3 : replace les expressions de colère suivantes et conjugue-les aux temps demandés.

Exaspérer, s’en prendre à, se déchaîner, sortir de ses gonds, injurier, se fâcher


Il ne connaissait rien : le professeur ….........................….. (indic. P. Comp.)

J’ai beau faire, tu ne progresses pas : à la fin, cela m’…........................…….(indic. Prés.) A une minute près, il a raté le train ; il râle, mais il n’a qu’à …..............................… lui même (infinitif présent). On l’a tellement énervé qu’il n’a pu garder son calme : d’un coup, il …......................................…..(indic. P. Comp.)

Ma sœur a renversé le pot de confiture pendant qu’on repeignait le hall d’entré : mon frère s’est mis à l’…......................…………..(infinitif prés.) au point que j’ai dû intervenir pour le calmer. Après le drame dû à une erreur humaine, le patron, tel un ouragan, …............................………………………………(indic. P. Comp.) sur son personnel qui a fait appel au syndicat.


Exercice 4 : récris chaque terme de la liste suivante dans l’ensemble auquel il appartient.

Gémir, exalter, demeurer, craindre, inquiéter, bouleverser, roucouler, avoir l’air, larmoyer, s’attacher à, accorder ses faveurs, émouvoir, être accablé, s’éprendre, paraître, impressionner, geindre, rire, être enchanté, étinceler, sangloter, se réjouir, terrifier, fêter, effaroucher, saisir, briller, passionner, adorer, épouvanter, se lamenter, combler, être, effrayer, égayer, flirter.


L’état                                                       L’émotion                                                                        La tristesse



 

 

 

 


L’amour                                                  La joie                                                                               La peur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Exprimer ses émotions
  2. CE QUE J'AI RESSENTI ?

    • j'ai aimé, elle m'a plu
    • je n'ai pas aimé, elle ne m'a pas plu
    • elle m'a amusé(e)
    • elle ne m'a pas amusé(e)
    • elle est difficile à comprendre
    • elle m'a scandalisé(e)
    • elle m'a ému(e)
    • elle m'a intéressé(e)
    • elle m'a surpris(e)
    • elle est facile à comprendre

    DES ADJECTIFS POUR LA QUALIFIER

     

    • Drôle, amusant, cocasse, humoristique, burlesque, comique,...
    • Étrange, surprenant,...
    • Lassant, inintéressant,...
    • Émouvant, poétique, triste, tragique, pathétique,...
    • Animé, vivant, mouvementé,...

     

    • Violent, effrayant,...
    • Critique, parodique, ironique,...

 

Exercice 1 : Rédige 3 souvenirs. Pour chacun, termine ta phrase en exprimant le sentiment qu'il t'a laissé et justifie ton ressenti.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exercice 2 : Nomme le sentiment précis qu’évoque pour toi chacun des extraits suivants.

1. La solennité des trois coups frappés sur la scène et suivis d’un profond silence m’émut. Le lever du rideau fut vraiment pour moi le passage d’un moment à l’autre.



2. Il foule la moquette profonde aux couleurs claires. On s’y enfonce avec douceur. Puis il gagne le bureau et se laisse aller avec un soupir d’aise dans un fauteuil confortable.




3. Tous les ans elle revenait, passait devant lui sans oser le saluer et sans qu’il daignât même tourner les yeux vers elle. Elle l’aimait éperdument.

 

Exercice 3 : Associe chaque sentiment avec l'exemple qui convient.

mouvement, nostalgie, abandon, oppression, mystère, liberté

  1. un voilier qui file sur l’océan ;
  1. une robe tourbillonnante ;
  1. un train immobilisé dans un tunnel ;
  1. une photo de famille ;
  1. un jardin envahi d’herbes ;
  1. un chat noir au regard de sphinx ;

 

Exercice 4 : Illustre chacun des sentiments suivants par trois exemples concrets.

L’amertume, la légèreté, la joie, la solitude, la panique





Quelles erreurs éviter ?

ÉVITE D’ÉCRIRE

ÉCRIS PLUTÔT

  1. « Les personnages qui m'ont plu sont... »
  1. « J'ai adoré...qui est un personnage chaleureux/ généreux/dévoué/attentif/...
  1. « Je n'ai rien appris sur... »
  1. Dans ce cas-là, n'en parle pas !
  1. Des phrases qui ont toutes la même structure
    (Sujet+Verbe+Complément)
  1. Un mélange de phrases affirmatives, exclamatives, injonctives, interrogatives,...
  1. Avec un vocabulaire pauvre « c'était bien, c'était moyen, c'était nul,... »
  1. Avec un vocabulaire précis et varié
  1. Avec un vocabulaire familier « sympa, cool, bof, chouette, nul,... »
  1. Avec un vocabulaire courant ou soigné

 

Exercice 5 :Transforme ces opinions banales en avis clairs et francs.

Cette chanson est nulle

L'acteur est super dans ce film

Le décor est plutôt moyen

La bande originale est sympa

Les effets spéciaux sont chouettes



D)4e Escale
Argumenter logiquement

 

Exercice 1 : Par deux, imaginez qu’un adolescent demande à sa mère/son père d’augmenter son argent de poche. Quelles idées avancerait-il pour rendre sa demande séduisante ? Notez ces arguments et répertoriez ceux que le parent opposerait.

Idées en faveur de l’augmentation

Idées contre l’augmentation


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

DÉFINITION






A.

Ex. : C’est ce qui est encore arrivé dimanche à 4 jeunes Namurois qui ont trouvé la mort à plus de 130 km/h.

Sans doute le plus simple, il est souvent adjoint à un autre type d’argument plus abstrait pour l’illustrer. Il faut se méfier de généraliser abusivement à partir d’un exemple unique ou mal choisi.

Il faut varier la façon de l’illustrer : petite histoire, exemple connu, citation,…


B.

Ex. J’affirme que le sel est nuisible pour la santé : je suis médecin, ne l’oubliez pas !

Argument courant, dont la validité peut être très variable ; il fait appel à un expert, à une personne dont la compétence est reconnue. Mais il est souvent difficile de vérifier la valeur d’une autorité.


C.
Ex. : La pollution et le trou dans la couche d’ozone expliquent le mauvais temps.

Argument qui va de la cause (ce qui produit le fait) à la conséquence (le résultat).


D.

Ex. : Mets de l’ordre dans ta chambre pour me faire plaisir.

Argument qui touche à la sensibilité de l’auditeur.

E.

Ex. : Comprenez bien, je ne suis pas communiste.

Argument qui concerne le vécu ou le ressenti de celui qui l’énonce.

 

Il y a d’autres types d’arguments ; ceux figurant ci-avant sont les plus fréquents.

 

Exercice 2 : relève et identifie les arguments avancés par les intervenants.

  • Madame, je vois que vous portez une fourrure. Est-ce une vraie ?
  • Non bien sûr, c’est du synthétique. Je trouve inadmissible de tuer des animaux dans le seul but de faire un manteau. Par exemple, pour une simple veste en fourrure, on tue cent écureuils ou sept lynx. Vous vous rendez compte !

  • Monsieur, êtes-vous pour ou contre la vivisection ?
  • Personnellement, je suis pour. Voyez-vous, je suis épileptique. Grâce à la vivisection de nou-veaux médicaments ont pu être mis au point pour soigner ma maladie.

  • Monsieur, êtes-vous favorable à la nouvelle loi qui condamne les propriétaires d’animaux abandonnés à un séjour en prison ?
  • Tout à fait, c’est la meilleure loi votée depuis longtemps. En plus, Brigitte Bardot, oui, Brigitte Bardot soutient cette loi.

  • Monsieur, quel est votre sentiment à propos de la chasse à courre ?
  • C’est tout simplement inhumain. Regardez les yeux désespérés d’une pauvre biche face à la meute des chiens enragés. Elle sait qu’elle va mourir dans d’atroces souffrances.

  • Etes-vous pour les journées d’adoption d’animaux ou pensez-vous que les gens adoptent sur un coup de cœur et le regrettent après ?
  • Je suis pour. Il y a un an, j’ai adopté Médor lors d’une journée portes ouvertes à la Croix Bleue. Comme vous le voyez, mon chien est très heureux et moi aussi.

 

Exercice 3 : souligne et identifie les arguments.

  1. Tu pourrais tondre la pelouse pour m’être agréable.
  1. Regarde la mine désespérée de ce petit bout famélique. Si tu ne fais rien, des milliers d’enfants mourront.
  2. Les cratères lunaires sont probablement dus aux impacts de gigantesques météorites. Tous les spécialistes de la Nasa sont d’accord avec cette théorie.
  1. En tant que psychiatre, je vous affirme que Dutroux est un psychopathe très dangereux.
  1. La criminalité baisse à Charleroi ; hier encore, le substitut du procureur du roi de Charleroi le répétait encore à la télévision.
  2. Les fillettes ont vécu dans des conditions indicibles ; la cellule mesurait à peine 2m², l’humidité gâchait les aliments en peu de temps, l’air était renouvelé par un ventilateur défectueux d’ordinateur, il n’y avait aucun éclairage naturel, elles ne disposaient pas de nourriture ni de boisson en suffisance, elles ont été violées,… Si tout cela vous révolte,
    soutenez Child Focus pour retrouver les enfants disparus et pour que cela n’arrive plus
    .


Exercice 4 : lis les arguments et place une croix pour identifier chacun d’eux.


 

Types d’arguments

Arguments




exemples

autorité

sensibilisant

interrogations

cause à conséquence

1. Grâce à l’horaire variable, Mme Sonvaux peut sortir plus tôt pour commencer son travail ménager.

 

 

 

 

 

2. Je le connais puisque je suis son voisin.


 

 

 

 

3. Considérons, par exemple le cas de M. Sohier, marié et père de deux enfants.

 

 

 

 

 

4. L’horaire variable permet à la mère de famille de mieux s’occuper de ses petits enfants.

 

 

 

 

 

5. Peut-on continuer à ne pas progresser ?

 

 

 

 

 

6. On a retrouvé la boîte noire de l’avion ; c’était bien une panne de radar à l’origine de l’accident.

 

 

 

 

 

7. Sois à l’heure ; n’oublie pas ce que tu m’as promis.

 

 

 

 

 

8. Les voitures rouges sont les moins accidentées ; le Commissaire Tampon l’a encore dit ce matin.

 

 

 

 

 

9. Avez-vous quelque chose contre les animaux ?

 

 

 

 

 

10. Les statistiques le prouvent : la plupart des cancers du poumon se déclarent chez les fumeurs.

 

 

 

 

 

 

Exercice 5 : Range les connecteurs soulignés dans le tableau en fonction de leur nuance.

  • Justin ne prétendit pas inviter son cousin à sa fête d’anniversaire. D’une part, il trouvait hautain et arrogant ; d’autre part, il lui tenait quelque peu rancune. En effet, il n’avait pas oublié que l’été dernier, il lui avait caché ses affaire l’obligeant à traverser une partie de la ville en maillot de bain ! Donc, c’était dit, le cousin Bertrand serait banni de la fête !
  • Merci, je ne prendrai pas de crustacé car je les digère mal ; en revanche, je me servirai volontiers de saumon fumé !
  • D’abord tu prétextes un travail de mathématiques, puis c’est une leçon d’histoire qu’il te faut revoir, enfin une recherche de la plus haute importance sur les cétacés pour le cours de sciences. En somme, tu es débordé de travail ! Cependant, comment se fait-il que tout cela soit à faire pour ce lundi ?
  • Si certains parents voient les jeux vidéo d’un mauvais œil, c’est parce que cette activité tourne souvent à l’obsession chez les jeunes. Face à ce challenge du jeu, un enfant ou un ado est en effet tenté d’améliorer sans cesse le score de sa course virtuelle, d’accéder au monde supérieur… Bref, il passe tout son temps libre accroché à sa manette, perdant de vue du même coup la scolarité, mais aussi les rencontres entre copains, le sport, tout ce qui peut contribuer à son équilibre physique et psychologique. Votre enfant fait partie de ces « accros » de la manette ? Plutôt que de lui confisquer d’emblée sa console et ses jeux, adoptez la méthode diplomatique, souvent plus efficace. »


Addition

(ajouter un argument)

Opposition

Conclusion

Cause

Justification


 

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 


 

 

 

 

 

Exercice 6 : Lis le texte et insère des connecteurs.

 Pour ou contre la télévision ? » Ceci est, à mon avis, un faux débat. La télévision constitue pour un enfant un moyen fabuleux d’ouverture sur le monde. Il lui permet aussi d’appartenir au « groupe » des autres enfants, de partager des références communes. ……..............………………………, la question qui se pose est plutôt :  « Quel usage de la télévision ? » L’enfant doit ……..................……………………… apprendre à faire des choix de programmes …........................……….. se contenter d’allumer me poste. Il doit …………........…………………. savoir poser un regard critique sur les émissions : « info ou intox ? », image « vraie » ou « bidouillée »… ? A l’adulte de donner l’exemple, en choisissant, lui aussi, ses propres programmes. A l’adulte ……….............…… d’accorder du temps à l’enfant en regardant, avec lui, les émissions choisies… Des moments partagés qui seront l’occasion de commentaires, de discussions, développant ainsi, chez l’enfant, un regard critique…

 

Exercice 7 : Réagis à ce texte et insère au moins deux connecteurs.

Et vous, Facebook, qu’en pensez-vous ?

Moi, j’avoue que je m’y suis inscrite il y a quelques mois par curiosité et aussi pour faire comme tout le monde. J’ai utilisé le réseau abondamment, j’y passais un temps fou ! Pas un jour où je n’aille voir les dernières nouvelles… Puis, depuis quelques semaines, j’ai abandonné. Je n'ai’rien contre, mais je pense quand même que c’est une incroyable perte de temps ! Marine


………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 

Exercice 8 : tu dois convaincre tes parents de te laisser partir en vacances avec des amis. Recherche les propositions qui pourraient les convaincre (une de chaque type) et rédige un texte en classant les arguments du moins important au plus important.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grille d'aide à la rédaction d'une critique


L’INTÉRÊT DE
L'ŒUVRE

  • elle m'a appris que...
  • elle m'a fait m'évader
  • elle m'a fait réfléchir sur...
  • elle m'a fait ressentir une/des émotion(s)
  • elle m'a rappelé des souvenirs
  • elle m'a fait rire/peur
  • elle m'a fait comprendre l'époque dont elle parle
  • l'auteur émeut, effraie, témoigne, dénonce, critique,...


POURQUOI ?


Je recherche des raisons, des arguments.










EXEMPLES


Cite un passage de l’œuvre pour montrer ton opinion.


PENSE AUX CONNECTEURS


  • tout d'abord
  • de plus
  • aussi
  • puis...

Sources : goo.gl/8CzcHD

Grille d'évaluation de la critique

Critères

Indicateurs

pts

Le fond

partie

informative

- on a des informations correctes sur l'auteur, ses autres œuvres,...

/3

partie

narrative

- on peut s'imaginer l’histoire sans l’avoir lue/vue
- on sait où et à quelle époque se déroule l'histoire
- la fin de l’histoire n'est pas révélée

/3

partie

argumentative

- l'avis est clairement donné
- les arguments sont construits et développés
- des exemples illustrent vos arguments

/3

Originalité

du titre

- le titre fait allusion à l'avis

/1

La forme

Les paragraphes

- les paragraphes sont correctement délimités
- les connecteurs logiques sont présents

/2

Orthographe

- orthographe d'usage et d'accord, conjugaison

/3

Vocabulaire

- le vocabulaire est choisi et évite les répétitions

- des termes appréciatifs et dépréciatifs soutiennent l'avis

/3

Syntaxe

- construction de phrase, grammaire,...

/2

TOTAL /20

 

 
Modifier une oeuvre artistique : amplifier et transposer 
  1. Découverte du genre

A)Premiers pas

  1. Lis ce conte bien connu.

Le Petit Chaperon rouge (1697- version Perrault)


Il était une fois une petite fille de village, la plus jolie qu'on eût su voir; partout on l'appelait le petit Chaperon rouge. Un jour sa mère, ayant fait des galettes, lui dit : « Va voir comment se porte ta mère-grand, car on m'a dit qu'elle était malade, porte-lui une galette et ce petit pot de beurre. » Le petit Chaperon rouge partit aussitôt pour aller chez sa mère-grand, qui demeurait dans un autre village. En passant dans un bois elle rencontra le loup, qui eut bien envie de la manger; mais il n'osa, à cause de quelques bûcherons qui étaient dans la forêt. Il lui demanda où elle allait; la pauvre enfant, qui ne savait pas qu'il est dangereux de s'arrêter à écouter un loup, lui dit : « Je vais voir ma mère-grand, lui porter une galette avec un pot de beurre que ma mère lui envoie. »

Demeure-t-elle bien loin ? lui dit le loup.

Oh! oui, dit le petit Chaperon rouge, c'est par-delà le moulin que vous voyez tout là-bas, à la première maison du village.

Hé bien, dit le loup, je veux l'aller voir aussi; j'y vais par ce chemin-ci, et toi par ce chemin-là, et nous verrons qui plus tôt y sera. »

Le loup se mit à courir de toute sa force par le chemin qui était le plus court et la petite fille s'en alla par le chemin le plus long, s'amusant à cueillir des noisettes, à courir après des papillons, et à faire des bouquets des petites fleurs qu’elle rencontrait.


Le loup ne fut pas longtemps à arriver à la maison de la mère-grand ; il heurte : toc, toc.

«-Qui est là ?

- C’est votre fille le petit chaperon rouge (dit le loup, en contrefaisant sa voix) qui vous apporte une galette et un petit pot de beurre que ma mère vous envoie. »

La bonne mère-grand, qui était dans son lit à cause qu’elle se trouvait un peu mal, lui cria :

« Tire la chevillette, la bobinette cherra. »

Le loup tira la chevillette et la porte s’ouvrit. Il se jeta sur la bonne femme, et la dévora en moins de rien ; car il y avait plus de trois jours qu’il n’avait mangé.


Ensuite il ferma la porte, et s’alla coucher dans le lit de la mère-grand, en attendant le petit chaperon rouge, qui quelques temps après vint heurter à la porte. Toc, toc.

« Qui est là ? »

Le petit chaperon rouge, qui entendit la grosse voix du loup eut peur d’abord, mais croyant que sa mère-grand était enrhumée, répondit :

« C’est votre fille le petit chaperon rouge, qui vous apporte une galette et un petit pot de beurre que ma mère vous envoie. »

Le loup lui cria en adoucissant un peu sa voix :

« Tire la chevillette, la bobinette cherra. »

Le petit chaperon rouge tira la chevillette, et la porte s’ouvrit.


Le loup, la voyant entrer, lui dit en se cachant dans le lit sous la couverture :

« Mets la galette et le petit pot de beurre sur la huche, et viens te coucher avec moi. »

Le petit chaperon rouge se déshabille, et va se mettre dans le lit, où elle fut bien étonnée de voir comment sa mère-grand était faite.

Elle lui dit :

« Ma mère-grand, que vous avez de grands bras ?

- C’est pour mieux t’embrasser, ma fille.

- Ma mère-grand, que vous avez de grandes jambes ?

- C’est pour mieux courir, mon enfant.

- Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles ?

- C’est pour mieux écouter, mon enfant.

- Ma mère-grand, que vous avez de grands yeux ?

- C’est pour mieux voir, mon enfant.

- Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents ?

- C’est pour te manger. »


En disant ces mots, ce loup se jeta sur le petit Chaperon rouge, et la mangea.

  1. Imagine en 10 lignes ce qu’il se passe dans la maison familiale du Petit Chaperon Rouge au même moment que les faits du conte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Évalue ta production écrite en cochant Oui/Non.
  2. Critères

    Oui

    Non

    J'ai conservé les personnages principaux.

     

     

    J'ai ajouté d'autres personnages.

     

     

    J'ai gardé le même décor, la même époque.

     

     

    J'ai ajouté des objets de mon époque (GSM,...).

     

     

    Ma production contredit la fin du conte.

     

     

    J'ai respecté leur manière de se parler.

     

     

    J'ai modifié les caractères des personnages.

     

     

    J'ai été créatif, me suis éloigné de l'histoire originelle.

     

     

    J'ai ajouté du récit et des dialogues.

     

     

  1. Liste en quelques points ta manière de procéder pour écrire la partie manquante de l'histoire.
  • D'abord, j'ai
  •  

    • Ensuite,

     

  • Puis,
  •  

    • Enfin,

     

  1. Lis la production de ton voisin et note ci-dessous ta perception.

Sur une échelle de 1 à 10, évalue son originalité.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

 

Qu'apprécies-tu le plus et le moins dans son histoire ?

 

 

 

Pendant 5 minutes, tu vas discuter avec un/une camarade de classe. Réponds aux questions suivantes.

  • Connaissez-vous d'autres versions de ce conte? OUI – NON
  • Si oui, en quoi est-elle/sont-elles différente(s)?
  •  

     

     

  • Préférez-vous la même version ? Laquelle ? Pourquoi ?
  •  

     

     

  1. Observe ces 3 photos et réponds aux questions.